SECALIA : Zoom sur la plus grosse usine de méthanisation de France à Chatillon sur Seine

Le projet Secalia est issu d’une collaboration entre Dijon Céréales et plus d’une centaine d’agriculteurs de la région châtillonnaise. Elle verra l’implantation, entre Cérilly et Sainte-Colombe- Sur-Seine, d’une usine de méthanisation. C’est donc avec des exploitants agricoles convaincus de l’intérêt des CIVEs (cultures intermédiaires à vocation énergétique) dans le monde agricole, que Dijon Céréales s’est lancé dans la construction de ce projet à dimension territorial favorable pour l’agriculture. En effet, l’agriculture souffre d’un essoufflement du mode actuel, à cause d’insectes nuisibles à certaines cultures et des aléas climatiques qui provoquent de faibles récoltes.

Cette usine de méthanisation produira du biogaz/biométhane, une énergie renouvelable, à partir de CIVEs dont le seigle fourrager. La première récolte de CIVEs s’est déroulée début mai, une étape supplémentaire dans ce projet de méthanisation. En effet, c’est plus de 800 ha de CIVEs fauchés et ensilés qui alimenteront le méthaniseur. En plus de la production de biogaz, le méthaniseur rejettera du digestat, considéré comme un fertilisant naturel réutilisable.

Le biogaz produit sera directement injecté dans le réseau gaz. Le surplus, quant à lui, sera renvoyé dans l’artère GRT.Un contrat de revente du biométhane a été signé avec un fournisseur de gaz. Selon les études, le biogaz produit pourrait alimenter près de 18 000 foyers ou faire rouler 900 camions. Le site deviendra alors la plus grande usine de méthanisation de France !

Seturec a déposé le permis de construire de ce projet le 19 Novembre 2021 à Cérilly. Actuellement en cours d’instruction, sa validation et son autorisation d’exploiter sont attendues cet été. La construction débutera aussitôt. Ce projet estimé à plusieurs dizaines de millions d’euros sera réalisé avec le spécialiste danois Nature Energy.