Vinalix, un hub logistique européen du vin

Les transports Alix ont fait confiance à Seturec pour les accompagner dans la création d’un nouveau bâtiment situé rue Jean-François Champollion, à Beaune. Spécialisé dans le transport et la logistique, le groupe, fondé en 1950 à Chagny, en Saône-et-Loire, par Henri Alix est en pleine croissance. Avec 8 millions d’euros de chiffres d’affaires, parfaitement réparti entre transport et logistique, Walter Alix, son petit-fils, diversifie les activités en créant Vinalix, une nouvelle gamme de solutions logistiques destinées aux professionnels de la viticulture. 

 

Un concept inédit en France 

 

« C’est un concept inédit en France pour les professionnels du vin, indique Walter Alix, le P-dg. Vinalix est un hub logistique européen réparti sur deux sites de 20 000 m2 chacun : à Corpeau, le siège du groupe, et dans un nouveau bâtiment dernière génération, à Beaune, qui intègre quatre activités : un espace réception de vendanges doté de quatre cuveries de 1 200 hectolitres ; un espace habillage, étiquetage et cirage des bouteilles ; un espace réception de clients professionnels équipé de salles de dégustations ; et enfin, un dernier consacré au stockage des vins et à l’expédition des commandes ». 

Vinalix connaît déjà un beau succès. Le site beaunois gère aujourd’hui 20 000 palettes par an, soit 10 à 20 millions de bouteilles. Walter Alix a compris les besoins très spécifiques des acteurs du vin. L’expertise technique de Seturec était, selon lui, « indispensable » pour appréhender les contraintes techniques liées à la vinification, au stockage et à l’expédition des vins. « Ils nous ont accompagné pour définir le meilleur projet, précise Walter Alix. Ils possèdent également un véritable savoir-faire dans la création des cuveries : travail de la gravité, choix des matériaux, respect de l’hydrométrie, de la température… Ils nous ont ensuite permis de mieux penser le projet afin de fluidifier les mouvements, optimiser l’organisation des espaces et sécuriser l’accès des différentes zones du bâtiment ». 

 

Le dirigeant de Vinalix ajoute qu’il souhaitait construire « un bâtiment respectueux de l’environnement ». Avec 2 000 m2 de panneaux photovoltaïques, la récupération des eaux de pluie, l’apport de matériaux naturels comme les 7 000 m2 de charpente en bois, éclairage par zonage … le bâtiment affiche un faible impact environnemental.

Retrouvez plus d’informations sur leur site : https://www.transportsalix.com